Placide
Centre hospitalier Duchenne de Boulogne-sur-Mer

Les technocrates contre Hippocrate...

par Etienne Alain
Publié le 23 mars 2021 à 11:59

Quand les soignants et les patients n’entrent pas dans les petites cases. Un rapport accablant sur les conditions de travail des soignants au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer est aujourd’hui discrédité par la direction qui a décidé de l’attaquer en justice plutôt que de s’attaquer aux raisons d’un mal-être grandissant. Reportage.

L’avocat de la direction du centre hospitalier Duchenne le rappelait encore ce mercredi 17 mars au tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer, des ratios ont été établis par la direction, sur la base de ceux des organismes nationaux de santé. Et selon ceux-ci, ça fonctionne !

« La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne » (Albert Einstein)

Pourquoi au tribunal ? Tout simplement parce qu’au lieu d’engager le dialogue avec les représentants syndicaux du CHSCT sur « l’analyse des conditions de travail des agents du centre hospitalier », la direction a décidé de nier que sa gestion aggravait la situa

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous