Sept démissions au Centre hospitalier de Lens

Publié le 19 juillet 2019 à 16:41

Sept médecins urgentistes de l’hôpital de Lens quittent le service en raison des conditions de travail déplorables et du manque de moyens techniques et humains. A l’appel d’Alain Bruneel et Cathy Apourceau-Poly, député et sénatrice PCF, un rassemblement a eu lieu le lundi 8 juillet dans l’entrée de l’hôpital avec distribution de tracts alertant sur la situation et signature de la pétition lancée par Alain Bruneel. Les syndicats des

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Santé Le futur hôpital de Lens est sur les rails

Le nouvel hôpital de Lens faisait figure d’Arlésienne. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient de valider sa réalisation. C’est une bonne nouvelle assortie d’une rallonge de 90 millions d’euros. Pour autant, il reste de nombreuses questions.

La sénatrice communiste Cathy Apourceau-Poly ne cache pas (...)

A la Une :

Lire aussi :