L’hôpital privé contre l’hôpital public

Une nébuleuse dangereuse

Santé

par Philippe Allienne
Publié le 31 janvier 2020 à 15:40 | Mise à jour le 10 février 2020

L’hôpital public va mal. La crise des urgences cache un malaise beaucoup plus profond. La recherche des économies et la vision budgétaire du gouvernement font fuir la médecine vers le secteur privé qui a su sentir le vent venir. Exemple avec l’opérateur de cliniques privées Ramsay et son réseau d’établissements en France et dans la région.

« Vous êtes médecin ? Vous souhaitez rejoindre l’un des établissements du Groupe Ramsay Générale de Santé ? Remplissez le formulaire en ligne et entrez en contact avec les directeurs d’établissements Ramsay Générale de Santé. » Voilà ce que l’on peut lire sur le site de Ramsay Santé (nouveau nom depuis l’an dernier de Ramsay Générale de Santé). Cet opérateur australien se présente comme le premier groupe d’hospitalisation privée en France. Il est fortement implanté dans les grandes métropoles, comme la métropole lilloise où il possède la plupart des cliniques ou hôpitaux privés. Ce sont les premiers arguments qu’il développe pour attirer les médecins. De nombreux autres suivent : premi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La commune est l’affaire de tous

La plus petite des subdivisions administratives est le principal lieu d’exercice de la démocratie. Là où nous vivons, le choix du conseil communal détermine la gestion de notre quotidien, de la naissance à la mort.

Le maire et son conseil déterminent aussi une politique et font des (...)

Lubrizol au Sénat

Quatre mois après l’incendie de Lubrizol, les auditions concernant cette affaire se poursuivent au Sénat. André Picot, président de l’association Toxicologie-Chimie (ATC), assure que l’amiante s’est bien dispersée lors de l’incendie de Lubrizol. « Il y avait un toit en fibrociment. Il est retombé en (...)

Santé Le futur hôpital de Lens est sur les rails

Le nouvel hôpital de Lens faisait figure d’Arlésienne. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient de valider sa réalisation. C’est une bonne nouvelle assortie d’une rallonge de 90 millions d’euros. Pour autant, il reste de nombreuses questions.

La sénatrice communiste Cathy Apourceau-Poly ne cache pas (...)

RETRAITES Partout, la mobilisation sociale se poursuit

Le mouvement massif de lutte contre le projet de réforme des retraites unit toutes les classes sociales, que ce soient les professions libérales, les agents du service public ou les étudiants et lycéens inquiets pour leur avenir. Par ailleurs, le manque chronique de moyens et d’effectifs dans le (...)

Retour sur 2019 L’actu politique et sociale dans le rétro

Cette rétrospective ne saurait bien-sûr être exhaustive. Nous avons essayé de nous arrêter sur quelques épisodes marquants de l’année dans notre région. Une année marquée par une attaque sans précédents contre nos services publics et nos droits sociaux. Une année aussi qui se termine endeuillée avec la (...)

A la Une :

Lire aussi :