Syndicats

Vincent Rogeaux Deux semaines de mise à pied

Passé en conseil de discipline le 1er juin pour un débrayage spontané durant lequel il avait fait valoir le droit de retrait des salariés, Vincent Rogeaux, facteur à Hellemmes, fait finalement l’objet d’une mise à pied, sans salaire, pour une durée de deux semaines. La menace d’un mois avait (...)

Béthune Un apéro rouge revendicatif

À défaut d’un déplacement au salon du livre d’Arras, annulé dans sa forme habituelle, l’UL CGT de Béthune organisait, ce 1er mai, un « apéro rouge revendicatif » qui a attiré une petite centaine de personnes au pied de la Maison des syndicats. L’occasion d’exprimer sa solidarité financière avec (...)