Fonctionnement des Prud'hommes

La CGT en appelle à la ministre de la Justice

par Philippe Allienne
Publié le 15 avril 2020 à 16:23

En cette période où le pays tourne au ralenti, la justice prud’homale n’en est pas moins indispensable. La CGT fait part à la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, des difficultés que rencontrent les organisations syndicales à cet égard. Elle reproche notamment à l’administration judiciaire de mettre très peu de moyens humains et matériels à la disposition des conseils de prud’hommes pour permettre la tenue des audiences urgentes.

« Dans une période où la poursuite de l’activité économique et des licenciements a été décidée par votre Gouvernement, écrit la centrale syndicale, en dépit de l’urgence sanitaire dans laquelle se trouvent les citoyens, et où la situation en matière de santé et de sécurité nécessite une protection particulière des salariés, il n’est pas concevable que la poursuite de l’activité des conseils de prud’hommes ne soit pas l’une des priorités de votre ministère. »

Le se

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous