Transport

Entre Calais et Turin, les camions prennent le train

par Mathieu Hébert
Publié le 8 novembre 2018 à 16:32 | Mise à jour le 9 novembre 2018

Une nouvelle autoroute ferroviaire vient d’être lancée entre Calais et Orbassano, près de Turin (Italie). Opérée par Viia (groupe SNCF), cette liaison représentera environ 31000 camions en moins sur les routes chaque année.

Calais-Turin en moins de vingt heures, trois fois par semaine. C’est la promesse de la nouvelle autoroute ferroviaire, inaugurée le 6 novembre à Calais, qui permet le transport de remorques non accompagnées entre le port du Pas-de-Calais et Orbassano, près de Turin, soit 1150 km. Ce service supporte tous types de remorques (frigo, vrac, matières dangereuses…) et pourra également transporter des conteneurs seuls à partir de janvier 2019.

Deux ans après avoir ouvert la plus longu

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

Transport SNCF

Ces articles peuvent vous interesser :

Humeur : Le temps passé pour payer son métro

Comme tous les ans, comme à chaque rentrée, à République-Beaux- arts comme à Lille-Flandres , les usagers/clients d’Ilevia qui doivent renouveler leur "titre de transport" ont tout le loisir de regarder les pubs des couloirs du métro ou de faire connaissance, s’ ils le souhaitent, avec leurs (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :