Avion ne veut pas regarder passer les trains

La SNCF revoit sa copie

par Franck Jakubek
Publié le 14 février 2020 à 13:18

Malgré des réunions de concertation, la SNCF a modifié les arrêts en gare d’Avion, Méricourt et Sallaumines. La forte mobilisation des élus et de la population a obligé l’opérateur ferroviaire à prendre en compte les besoins des usagers.

La SNCF a dû faire marche arrière la semaine dernière. Elle prévoyait la suppression de pas moins de 17 arrêts en gare d’Avion, sur l’axe Hazebrouck-Arras. Une décision qui n’est ni du goût de la population, ni des élus. Une action a donc été mise en œuvre avec les maires de Sallaumines et de Méricourt, les élus et la population. La gare a été occupée jeudi 6 février matin par près de 150 Avionnais mobilisés très tôt. À midi, la direction de la SNCF annonçait le retour de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Maubeuge La fierté ouvrière

Myriam Baziz, pour le PCF, et Laurent Lehrhaupt, de Lutte ouvrière conduisent la liste « Maubeuge, Une ville pour tous, Belle - Rebelle - Fraternelle », un rassemblement de citoyen(ne)s de toutes origines et des sympathisants écologistes, des militants syndicaux ou responsables associatifs. (...)

Loos Pour une ville humaine, pour une ville qui respire

La gauche et les écologistes partent ensemble à Loos-lez-Lille. Après un travail collaboratif et citoyen, notamment au cours d’ateliers thématiques dans les quartiers de la commune, le programme est quasiment finalisé avec des propositions ambitieuses visant à impulser une action municipale reposant (...)

Saint-Amand-les-Eaux Poursuivre le changement

À Saint-Amand, la culture fait la vigueur et la rigueur est dans la nature. Et les idées ne manquent pas à l’ombre de la Tour abbatiale. Le bilan d’Alain Bocquet, maire depuis 1995, ne rentrerait pas dans plusieurs volumes. Il a choisi de continuer les chantiers en (...)

Retraites La manifestation du 20 février en images

Depuis deux mois et demi, les Français continuent à se mobiliser massivement contre une réforme injuste de leur système de retraite, qu’il pleuve, qu’il neige ou... qu’il vente ! Comme ici à Lille lors de la mobilisation nationale du 20 février. Tandis que les parlementaires usent de tous les recours (...)

A la Une :

Lire aussi :