Ouverture à la concurrence de la SNCF

Les cheminots n’en veulent pas

Publié le 28 septembre 2020 à 18:47

Le plan d’ouverture à la concurrence des services régionaux de la SNCF, concocté par le conseil régional des Hauts-de-France, commence à être mis en œuvre au grand dam des cheminots et particulièrement de la CGT. Cela concerne « l’étoile de Saint-Pol », « l’étoile d’Amiens » et « Paris-Beauvais ». « Tous les cheminots savent bien que ces lignes ne sont pas choisies par hasard pour laisser la concurrence se faire les crocs sur le service public », réagit la CGT des cheminots.Celle-ci craint notamment le recours aux services en EAS (sans contrôleurs, garants de la sécurité et de la sureté). Elle se fait aussi du souci pour les lignes simples d’exploitation et déconnectées du reste du r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Finances publiques Un service de plus en plus éloigné du public

« Services publics en danger, usagers sacrifiés. » C’est par ce slogan que la CGT des finances publiques, dans le Nord, alerte sur les 121 nouvelles suppressions d’emplois annoncée pour 2021 à la Direction des Finances Publiques du département, « l’un des plus sous administré de France ! »« Cela fait (...)

Laurent Cauterman Figure de la lutte des pompiers du Nord

Délégué CGT au Sdis du Nord, Laurent Cauterman est une des figures de la lutte des sapeurs-pompiers professionnels du Nord. Ces derniers ont entamé ce qu’il nomme une « grève d’expression » le 21 mai 2019. Depuis, le public peut apercevoir chaque jour des véhicules arborant l’inscription « en grève ». (...)

Dorian Valois Un an de combat pour Cargill

Secrétaire général du syndicat CGT chez Cargill et secrétaire adjoint du CSE de l’usine d’Haubourdin, Dorian Valois n’a eu de cesse de mener la lutte contre le PSE brutalement annoncé le 21 novembre et contre la suppression de 183 postes. Le tribunal de grande instance de Lille a finalement rejeté la (...)

Onnaing Toyota à l’arrêt faute de pièces détachées

Les 5 000 salariés de l’entreprise Toyota qui tourne habituellement à plein régime ont été sommés d’arrêter la production au moins jusqu’au lundi 28 décembre. En effet, une partie de ses pièces détachées viennent de Grande-Bretagne, dont les frontières ont été fermées pendant 48 heures suite à la découverte (...)

Somain Disparition d’André Molin

André Molin, ancien responsable du Parti communiste à Somain, est décédé mercredi 9 décembre à l’âge de 79 ans. Cet ancien combattant était aussi adjoint honoraire de la mairie de Somain. Retraité de la SNCF où il était aussi responsable à la CGT cheminots, il était également président du comité des fêtes (...)

Lire aussi :