Ouverture à la concurrence de la SNCF

Les cheminots n’en veulent pas

Publié le 28 septembre 2020 à 18:47

Le plan d’ouverture à la concurrence des services régionaux de la SNCF, concocté par le conseil régional des Hauts-de-France, commence à être mis en œuvre au grand dam des cheminots et particulièrement de la CGT. Cela concerne « l’étoile de Saint-Pol », « l’étoile d’Amiens » et « Paris-Beauvais ». « Tous les cheminots savent bien que ces lignes ne sont pas choisies par hasard pour laisser la concurrence se faire les crocs sur le service public », réagit la CGT des cheminots.Celle-ci craint notamment le recours aux services en EAS (sans contrôleurs, garants de la sécurité et de la sureté). Elle se fait aussi du souci pour les lignes simples d’exploitation et déconnectées du reste du r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Paris Roland Garros nous fait les poches

À peine le tournoi de Roland-Garros terminé, les organisateurs ont annoncé que, pour la première fois, il faudra payer pour voir la retransmission de certains matchs l’année prochaine. Diffusées le soir, les fameuses « night sessions », seront diffusées non pas sur les chaînes publiques du groupe France (...)

Tourcoing Les pompiers brûlent d’impatience

Ils étaient environ 600 pompiers lundi 12 octobre, vers 10 h du matin, à dire leur colère dans les rues de Tourcoing. Ils n’ont pas choisi la ville par hasard, c’est Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qu’ils souhaitent interpeler face au silence de Jacques Houssin, nouveau président du Sdis (...)

Marche des sans-papiers Paris est en vue

Le comité des sans-papiers du Nord (CSP59) a organisé un rassemblement, ce mercredi 14 octobre, place de la République à Lille, de 18 h à 21 h. Il s’agissait de soutenir les marcheurs (sans-papiers et sans-emploi) qui sont partis de Lille le 3 octobre vers Paris où ils arriveront ce samedi 17 (...)

Lire aussi :