Crise sanitaire et économique

Un vent de colère souffle chez les chauffeurs privés

Publié le 28 août 2020 à 16:53

Comme de nombreux secteurs touché par la Covid-19, les autoentrepreneurs VTC n’ont pas échappé à la crise. Pour Liberté Hebdo, Brahim Ben Ali, roubaisien et représentant national des chauffeurs privés, fait le point sur une situation déjà alarmante.

« Catastrophique. » C’est par cet adjectif que Brahim Ben Ali qualifie la situation actuelle des autoentrepreneurs VTC (voiture de transport avec chauffeur) de la région Hauts- de-France. Face à une baisse de leur clientèle estimée à 60 %, les chauffeurs privés sont exsangues. « Je vois qu’il y a beaucoup de sociétés qui ferment, les gens ont peur de consommer des Uber. » Les résultats d’un sondage lancé sur Facebook par Brahim Ben Ali le 7 août dernier sont alarmants. Parmi les 3 000 répondants, 96,4 % d’entre eux déclarent avoir rencontré des difficultés financières à

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Ricardo Montserrat Disparition d’un écrivain engagé

C’était le genre de personne qui partait s’installer au Chili, en pleine dictature, pour s’engager, en tant que professeur, contre le régime de Pinochet. Né de parents anti-fascistes catalans exilés en France, il poursuit ensuite son engagement par la littérature, le théâtre et le cinéma, à Lorient (...)

Littérature Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement (...)

La chronique d’Éric Bocquet Une journée, une réalité...

La semaine dernière nous a apporté dans la même journée deux nouvelles absolument hallucinantes. D’abord, dans Les Échos, le 7 octobre 2020, ce titre : « La fortune des milliardaires atteint des records avec la pandémie du Covid-19 » et, dans Le Monde cette fois, à la même date, celui-ci : « La (...)

Lire aussi :