Albert Versquel, l’étonnant parcours du « médecin des mineurs »

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 19 octobre 2018 à 12:01 | Mise à jour le 16 novembre 2018

Originaire de Sin-le-Noble, Albert Versquel (1909 – 1979) exerce aux lendemains de la Libération, comme médecin-chef des Houillères du bassin du Nord-Pas-de-Calais. A ce titre, il participe à la mise en place du Centre de recherches de Douai consacré à la silicose. Albert Versquel est réputé pour ses travaux sur cette maladie pulmoniaire due à l’inhalation de particules de silice. Des voyages en Grande-Bretagne alors à la pointe de la recherche, lui offrent de nourrir sa réflexion

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :