11 novembre

Hommage aux victimes de la Grande Guerre

Publié le 13 novembre 2020 à 16:27

Malgré la crise sanitaire qui a empêché l’organisation des cérémonies traditionnelles dans de bonnes conditions, l’hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre 14/18 a pu être rendu. Cela s’est fait en comité restreint dans la plupart des communes de la région comme, par exemple à Onnaing (notre photo) où la sénatrice communiste Michelle Gréaume a déposé une gerbe sur le monument aux morts à la mémoire des hommes tombés au combat. Le député

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Archives des gens simples Vies en miettes

Les archives de ceux qu’un regard surplombant ignore, disent la solitude, la misère et parfois l’espoir d’une autre vie, attisée par l’attente mais toujours différée.
Histoire sociale est en train d’inventer d’autres cheminements pour évoquer des des- tins singuliers, souvent tragiques, de (...)

Légende de la boxe française Jean Walczak, star parmi les stars

À force de discipline, l’Hersinois Jean Walczak s’est hissé au firmament de la boxe française aux côtés d’un certain Marcel Cerdan. Exilé à Paris à la fin de sa carrière, il est resté fidèle au « pays noir » de son enfance.
Nous sommes le 5 juin 1981 au complexe sportif de Harnes. Jean Walczak (...)

Au Bois du Cazier L’hommage à la Résistance

Théâtre de la plus meurtrière des catastrophes minières de Belgique, le site du Bois du Cazier revient sur l’un des plus fameux « coups » réussis par la Résistance communiste à l’occupant nazi.
Dans la nuit du 26 au 27 avril 1942, un groupe de partisans emmenés par Raoul Baligand et Victor (...)

Lille Les Algériens commémorent le massacre du 17 octobre

Samedi 17 octobre, place de la République, le Collectif de soutien à la lutte du peuple algérien (CSLPA-Lille) a organisé un rassemblement et déposé une gerbe à la mémoire des cent victimes du massacre du 17 octobre 1961 à Paris. Des historiens britanniques parlent d’une « répression d’État la plus (...)

Lire aussi :