Mémoire

L’hommage aux prisonniers soviétiques

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 18 février 2020 à 13:36

Aux carrés militaires soviétiques de Méricourt et de Fouquières-lès-Lens, restaurés à l’initiative de l’association Mémoire russe, un hommage a été rendu aux prisonniers de guerre soviétiques qui y reposent. Déportés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, ils n’ont pas survécu aux exécrables conditions de travail imposées par des Houillères au service de la machine de guerre allemande.

À Méricourt, au pied de sépultures rénovées et floquées de l’étoile rouge, Bernard Baude, le maire communiste, a, en présence de représentants de l’État, dit tout l’importance « de se retrouver au-delà des frontières, pour éviter que l’Histoire ne bégaye, à l’heure où, en Europe, les idées nauséabondes font leur retour ».

En avril 1942, l’occupant décidait de déporter dans la région 10 000 travailleurs de l’Est dont une majorité de citoyens soviétiques. Son but ? Assurer la relance en « zone interdite » de la production charbonnière. Dès l’été, des civils ukrainiens, puis des prisonniers de guerre soviétiq

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Alain Bruneel À la recherche des masques

Le député communiste du Nord s’inquiète de la distribution des masques qui, selon le président de la République dans son allocution du 16 mars, devaient être livrés dès le lendemain dans les pharmacies des 25 départements les plus touchés et le mercredi pour le reste du territoire national. L’élu a le (...)

Aisne Tergnier prend son temps pour le deuxième tour

« C’est la double peine avec le déclenchement du confinement. On paie les indécisions du gouvernement et les fermetures des lits et des hôpitaux de proximité » proteste Aurélien Gall, premier secrétaire du PCF dans l’Aisne. Au lendemain du 1er tour des municipales, le jeune papa aurait bien voulu (...)

Mort de Lucien Sève Seule la vérité est révolutionnaire

Il aura marqué plusieurs générations d’étudiants, de chercheurs et de militants. Le philosophe communiste Lucien Sève est mort à Clamart ce 23 mars, emporté par le Covid-19. Il était âgé de 83 ans. Grand spécialiste de Karl Marx, il suggérait une stratégie pour la mise en place du communisme (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :