Quand Staline peut encore servir

par MICHEL CUCHEVAL
Publié le 6 décembre 2018 à 11:25 | Mise à jour le 12 décembre 2018

La nouvelle exposition du Musée de la Résistance de Bondues, 1939-1945 - Répressions et déportations en France et en Europe, mérite mieux que la présentation qui en a été faite lors de son inauguration début décembre 2018.

Jusqu’au 8 mai 2019, le Musée de la Résistance de Bondues présente une importante exposition intitulée 1939-1945 - Répressions et déportations en France et en Europe. Une brochure et une douzaine de panneaux rappellent, chiffres et documents d’époque à l’appui, les aspects les plus douloureux des années noires, sans oublier ceux qui ont marqué notre région. C’est un travail d’enseignants en histoire, destiné aux élèves des lycées et collèges, dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la déportation.
Pourquoi f

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Sur le Parti des fusillés Ce que M.Riolo devrait savoir

Une polémique récente a opposé le journaliste sportif Daniel Riolo au candidat du PCF aux élections européennes, Ian Brossat, quant au rôle du Parti communiste pendant la guerre. Riolo affirmait que le Parti communiste, je cite, « c’est la collaboration avec les nazis. » clandestinement en (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :