Un guérillero soviétique au cœur du « Pays noir »

Publié le 25 septembre 2020 à 12:50 | Mise à jour le 18 septembre 2020

En Ukraine, son village natal porte son nom. Un musée lui est même dédié depuis 1972. Officier de l’Armée rouge, Vasil Porik a combattu, les armes à la main, les nazis et leurs alliés pétainistes dans le Nord de la France. Cette figure emblématique de la résistance soviétique sera mise à l’honneur ce vendredi 18 septembre à Grenay où il a vécu.

Né en 1920 à Solomirka, à 250 km au sud-ouest de Kiev en Ukraine, Vasil Porik est issu d’une famille de paysans. Après des études dans un collège agricole, il entame une formation à l’école d’infanterie de Kharkov. Il en sort en 1941 avec le grade de lieutenant. Il adhère alors au Parti communiste. À l’été 1941, il combat l’envahisseur allemand au sein de l’Armée rouge. Blessé lors de la célèbre bataille d’Ouman, il sera, dans des circonstances qui r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Légende de la boxe française Jean Walczak, star parmi les stars

À force de discipline, l’Hersinois Jean Walczak s’est hissé au firmament de la boxe française aux côtés d’un certain Marcel Cerdan. Exilé à Paris à la fin de sa carrière, il est resté fidèle au « pays noir » de son enfance.
Nous sommes le 5 juin 1981 au complexe sportif de Harnes. Jean Walczak (...)

La chronique d’Éric Bocquet Sénat intra-muros

La saison budgétaire est engagée au Sénat. Ce mardi après-midi, nous voterons sur le budget de la Sécurité sociale, notre groupe votera contre, il ne permettra pas de redonner aux hôpitaux et à leurs personnels les moyens d’assumer leur si précieuse mission. Hier, lundi, nous avons examiné le (...)

11 novembre Hommage aux victimes de la Grande Guerre

Malgré la crise sanitaire qui a empêché l’organisation des cérémonies traditionnelles dans de bonnes conditions, l’hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre 14/18 a pu être rendu. Cela s’est fait en comité restreint dans la plupart des communes de la région comme, par exemple à (...)

Covid-19 Des ratés chez Yzee Services, à Vendin-le-Vieil

S’adapter à la gestion de la crise du coronavirus et au respect du protocole sanitaire n’est pas chose facile. Exemple au centre d’appel Yzee Services, à Vendin-le-Vieil, où se croisent intérêts économiques et contraintes sanitaires.
Yzee Services, ex-Arvato, est implanté à Vendin-le-Vieil, où (...)

Le Talon de Fer Le guignol préfaciste

Je comprends tout à fait que l’on puisse être conservateur, en France, comme en Amérique (je ne suis pas certain que le conservateur puisse comprendre qu’on soit communiste mais ce n’est pas là mon propos).
Je comprends donc tout à fait qu’on puisse être Républicain. Une fois qu’on en a (...)

Au Bois du Cazier L’hommage à la Résistance

Théâtre de la plus meurtrière des catastrophes minières de Belgique, le site du Bois du Cazier revient sur l’un des plus fameux « coups » réussis par la Résistance communiste à l’occupant nazi.
Dans la nuit du 26 au 27 avril 1942, un groupe de partisans emmenés par Raoul Baligand et Victor (...)

Lire aussi :