Desserrons les freins du progrès

Publié le 26 juillet 2019 à 12:52 | Mise à jour le 5 juin 2020

Allons-nous encore longtemps nous laisser dépouiller ? Comment pouvons-nous encore
regarder nos enfants dans les yeux ? Même si une jeune femme a cru pouvoir parler à
l'oreille de nos députés l'autre jour à l'Assemblée, l'alerte sur le climat n'en émeut pas
assez. Il s'en est trouvé assez encore pour voter le Ceta, ce traité inutile et dangereux
comme beaucoup d'accords commerciaux.

A noter quand même que Greta Thunberg n'était pas venue leur faire la leçon à ce sujet.
Et pourtant, c'est bien en la traitant autrement que la planète pourrait mieux se porter. Tout
comme nos réseaux de communication, d'énergie, de fourniture d'eau, et nos services
publics. Sans parler des déserts qu'on nous crée là où il a toujours fait bon vivre, et qu'il
ne faudrait pas oublier.

Si d'aventure vous connaissez des femmes ou des hommes rêvant d&#39

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Edito par Robert De Ville Nos vies valent plus que vos profits

Le 18 juin dernier, les communistes lançaient un appel à la gratuité pour les masques. Depuis lundi, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos. Les risques de contamination à la Covid-19 ne seront pas plus écartés à la rentrée. Tous les élèves, collégiens et lycéens de France (...)

Lire aussi :