Il va falloir s’aimer à gauche

par 1 , FRANCK JAKUBEK 1 et Franck Jakubek
Publié le 21 juin 2019 à 10:30

La force de LREM et du Rassemblement national ne vient pas de la puissance de leurs idées. Mais de leur capacité à les porter coûte que coûte, sans risque pour eux.

De toute façon, c’est nous qui payons la réalisation de leurs projets. Nous sommes les proies de leur système. Pourquoi ? Parce que nous peinons à nous organiser, à nous rassembler. Nous sommes dans une spirale de l’émiettement et les idées oiseuses deviennent vérités mortifères. Pendant que des crypto-centristes, grimés en socialistes, rêvaient d’une hypothétique alternance démocrates-républicains, Emmanuel Macron s’est emparé du sceptre. Il conduit le pays sans vergogne,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

LA RETRAITE EST UN DROIT

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a rendu publiques jeudi 18 juillet ses propositions pour ce que le gouvernement appelle le « système universel ».

Universel ou pas, le rapport qu’a remis le haut-commissaire au Premier ministre Édouard (...)

UN REPAS DE TROP POUR DE RUGY

Sous les ors de la République, l'émoi est plus fort que l’ego. Tel un paltoquet, le chantre de l'ancien régime, l'infâme François Goulet de Rugy, n'a même pas la noblesse que son nom présuppose. Il a enfilé la toge républicaine pour mieux la retourner. À son avantage, et pour les siens. (...)

L’URGENCE NE DOIT PAS ÊTRE LA NORME

La société n’est pas en panne. Bien au contraire, les riches n’ont jamais été aussi riches. Et comme de bien entendu, c’est dans les services publics que l’État fait sans cesse des sacrifices sur notre dos. En ce moment, les menaces sont sur les finances publiques, c’est-à-dire (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :