Mantes, Nantes, ils matent et mentent ?

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 1er août 2019 à 16:14

La mort d'un jeune homme, un soir de fête de la musique à Nantes, met sa famille et la République au désespoir. Toute la lumière devrait être faite, et les responsabilités établies. Au lieu de ça, le Premier ministre rend une copie blanche, avec à ses côtés le premier flic de France écrasé par défaut de conscience.

La police souffre c'est évident. Le premier des services publics, le seul qui reste pour tous les défavorisés de la terre, est en déshérence. Les agents sont démunis, les officiers méfiants et les syndicats retournés. Nous vivons une crise profonde, d'une haute intensité, mettant en danger l'équilibre des pouvoirs. La population ne respecte plus ses représentants de l'ordre. Pire, entre angoisses et aveuglement, les différents services en charge de notre sécurit

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

L’avenir se construit maintenant

En août, la tradition l’emporte. Il n’est pas de bonne reprise pour les communistes du Nord sans un détour à Malo-les-Bains. Une journée particulière mais ô combien exceptionnelle pour les centaines de personnes pour lesquelles ce ne sera que la seule journée à la (...)

Desserrons les freins du progrès

Allons-nous encore longtemps nous laisser dépouiller ? Comment pouvons-nous encore regarder nos enfants dans les yeux ? Même si une jeune femme a cru pouvoir parler à l'oreille de nos députés l'autre jour à l'Assemblée, l'alerte sur le climat n'en émeut pas assez. Il s'en est (...)

LA RETRAITE EST UN DROIT

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a rendu publiques jeudi 18 juillet ses propositions pour ce que le gouvernement appelle le « système universel ».

Universel ou pas, le rapport qu’a remis le haut-commissaire au Premier ministre Édouard (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :