Pas une voix à gauche ne doit manquer

par Franck Jakubek
Publié le 26 juin 2020 à 14:04

Pas une voix pour En Marche, ni pour le Rassemblement national, c’est notre parti pris. Ces deux mâchoires du même piège espèrent encore tirer leur épingle du jeu le 28 juin. Pas question de les laisser plastronner dimanche soir sous notre nez sur les plateaux télévisés dès vingt heures.

Pour toutes celles et ceux qui ont travaillé comme des damnés pendant le confinement, pour les Gilets jaunes, pour le dossier de la « réforme » des retraites, pour l’hôpital et le service public... pas question de céder un pouce de terrain à ceux qui ne défendent que leur petit camp, celui des gros actionnaires.Nous devons nous battre dans toute la région pour éviter une abstention aussi terrible que celle du premier tour. Et, en même temps, prendre toutes les précautions pour que chac

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous