Quelle police pour quelle république ?

Publié le 12 juin 2020 à 09:34

Le gouvernement est-il encore en capacité de contrôler la police ? La question mérite d’être posée. Et la place des fonctionnaires doit être étudiée aussi.

La mort de George Floyd, faisant écho avec le décès d’Adama Traoré il y a quatre ans, a amené à prendre la décision de ne plus enseigner la technique d’interpellation par étranglement. Mais est-ce la technique ou l’homme qui l’applique qui a tué un autre homme ? Souvenez-vous. Il y a quelques années à peine, lors de rapatriements forcés par avion, les policiers accompagnateurs utilisaient des « techniques » tout aussi dangereuses pour la vie humaine. De nombreux passagers se sont insu

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

CAC 40, des profits sans lendemain ?

J’ai emprunté ce titre au dernier rapport publié par l’ONG Oxfam, il y a quelques jours, sur les profits des grands groupes français. Sujet inépuisable qui ne m’épuise pas ! C’est sans doute ce genre de données qui nourrissent la réflexion et le débat sur l’état du monde.
Ces rapports réguliers (...)

Sécurisons l’emploi et la formation

Les semaines se suivent depuis le déconfinement et se ressemblent. Pas une n’a été épargnée par l’annonce ou la menace de nombreux licenciements.
Si beaucoup de branches connaissent des problèmes stratégiques ou de « cash-flow », comme l’explique la startup nation, certains secteurs sont (...)

Une seule image

C’est tout de même revenu très vite, les vilaines habitudes du pouvoir. Nous ne sommes même pas totalement déconfinés que le macronisme reprend la main pour mieux gifler ceux qu’il fallait applaudir, la bonne conscience en bandoulière alors que les soignants criaient dans le désert sur la (...)

Pas une voix à gauche ne doit manquer

Pas une voix pour En Marche, ni pour le Rassemblement national, c’est notre parti pris. Ces deux mâchoires du même piège espèrent encore tirer leur épingle du jeu le 28 juin. Pas question de les laisser plastronner dimanche soir sous notre nez sur les plateaux télévisés dès vingt heures. (...)

La balade en fourgon

Quand une douzaine de nazillons créent de l’agitation en accrochant une banderole sur le toit d’un immeuble, ils ont droit aux égards des forces de l’ordre. L’arrivée de la police, comme le 7ème de cavalerie dans Lucky Luke, les a sauvés d’une bonne friction des oreilles par les militants qui (...)

Mahjoub Ben Bella La générosité de la peinture

Notre première rencontre date de l’hiver 1976-1977 ou des premiers mois de 1977 : sympathie immédiatement partagée et, de mon côté, certitude d’avoir affaire, en raison non seulement de ses travaux de l’époque, mais d’abord de la détermination qui l’habitait pour peindre mieux et davantage, à un (...)

A la Une :

Vote par procuration : mode d’emploi

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. Ils doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Il faut se rendre au tribunal judiciaire ou de proximité, au (...)

Lire aussi :