Applaudir

par JEROME LEROY
Publié le 26 mars 2020 à 21:32

Applaudir le personnel soignant tous les soirs. Sur un balcon. Je vais peut-être choquer mais voilà le comble de l’hypocrisie pleurnicharde et moralisatrice, celle qui a permis de remplacer la politique par des bons sentiments.

Ce qui était spontané chez les Italiens devient ici une opération de communication à usage gouvernemental encouragée par les incompétents qui sont au pouvoir, naviguent à vue et qui savaient seulement, jusqu’au début du Coronavirus, dépouiller l’État pour donner à quelques-uns, à quelques grands groupes privés, ce qui appartenait à tous les citoyens, et notamment les transports, la santé et la protection sociale.

Parmi ceux qui applaudissent, il y a sans doute

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous