Damien et Damien(s)

par JEROME LEROY
Publié le 18 juin 2021 à 13:22

Ainsi, la scandaleuse agression dont a été victime le président Macron lors de son déplacement à Tain- l’Hermitage, par un ignoble individu du nom de Damien Tarel, qui a eu néanmoins le sens de la formule avec son « Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie » a été l’objet d’une comparution immédiate dont le jugement est tombé : dix-huit mois de prison, dont quatre ferme, avec mandat de dépôt. On dirait ces peines ridicules qui frappaient au petit bonheur la chance les Gilets jaunes en 2018-2019. Mais c

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous