Mépris de classe

par JEROME LEROY
Publié le 19 octobre 2021 à 16:49

Il faut que je fasse attention. Zemmour provoque chez moi des envies de mépris de classe. Et le mépris de classe, ce n’est pas bien. Le mépris de classe, c’est ce que j’ai souvent reproché dans Liberté à une certaine gauche bourgeoise au moment des Gilets jaunes. Alors, je dois faire un effort, à mon tour, pour ne pas mépriser les fans de Zemmour qui nous sont complaisamment montrés dans les médias, en train d’acheter son livre pour enrichir un peu plus le « polémiste » comme on dit aujourd

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous