Quand les poètes voyagent (3)

par JEROME LEROY
Publié le 16 juillet 2021 à 12:02

L’été est la saison des voyages, réels ou imaginaires. Le Talon de fer vous propose une petite anthologie estivale grâce à des poètes d’hier et d’aujourd’hui, connus ou moins connus mais qui incitent tous à la rêverie. Cette semaine, Thierry Roquet.

« Le début du commencement de la lutte finale »

Allongé dans mon lit je rêve à des mondes parallèles
...
le peuple des gouloulous
qui vit sur les réverbères
ne rencontre jamais le peuple des falalas qui s’est installé sur la route
s’ils se rencontraient...
Je tire subitement de ma poche
un tract sur lequel est écrit
« NON à l’exploitation !
NON au capitalisme sauvage ! »
Je me souviens de ce mec qui me l’a filé ce tract
il disait que c’était un message fort
à faire passer au plus de mo

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous