L’Europe humaine

par ERIC BOCQUET
Publié le 24 mai 2019 à 12:30

Vous conviendrez avec moi que l’alliance de ces termes, l’Europe humaine, ne se rencontre pas fréquemment dans les discours officiels. C’est le Traité de Rome, signé en 1957, qui créa le « Marché commun », choix révélateur des « Pères fondateurs ». Le marché, voilà le fil rouge inscrit au cœur de la construction européenne.

Alors, pour les « eurobéats », cette Europe-là, comme dit l’autre, tu l’aimes ou tu la quittes.Les europhiles condamnent sans merci les europhobes, Emmanuel Macron change les termes pour enfermer le débat dans sa même logique réductrice, les progressistes d’un côté, les bons et de l’autre les affreux nationalistes. La liste de Ian Brossat se classe ailleurs, elle est tout simplement antilibérale, anti-capitaliste et surtout « alter européenne » : oui pour une autre Europe.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

L’autre voile

Cette nouvelle n’a pas fait la une des journaux mais le gouvernement envisage de supprimer l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES).

Un tel symbole ne doit certainement pas passer inaperçu. Il fut créé par la loi d’orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte (...)

Escapade à Mayotte

Rah qu’elles étaient belles ces images de notre président lors de son déplacement à Mayotte la semaine dernière. Ce jeune président, à la chemise blanche immaculée, à bord de la vedette de la gendarmerie. Magnifiques ces images de ce beau président parmi la foule enthousiaste ; collier de fleurs autour du (...)

A la Une :

Lire aussi :