Ni de droite, ni de gauche : capitaliste !

par ERIC BOCQUET
Publié le 31 janvier 2019 à 16:45 | Mise à jour le 30 janvier 2019

Au hasard de ma navigation sur la toile de la communication, j’ai croisé une vidéo en direct de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. J’ai entendu cette phrase prononcée par lui : « Nous ne pouvons pas payer toujours plus de croissance par toujours plus d’inégalités ». Je me suis donc arrêté pour écouter la suite. J’ai relu le texte complet de ce discours que je me suis procuré sur le site de Bercy.

Il s’agissait de la deuxième édition des Rendez-vous de Bercy, dont « l’objectif, nous rappelle-t-il, c’est que le ministère de l’Economie et des Finances réfléchisse…  » Bigre, cela veut-il donc dire que, depuis mai 2017, tel n

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Atterrissage et malentendus...

Nous sommes enfin arrivés au terme du « grand débat national », les conclusions viennent d’être tirées et chacun attend avec impatience les propositions de Jupiter. A l’approche de Pâques, peut-être en espère-t-il une forme de résurrection politique…

Chacun en convient, les attentes sont fortes : justice (...)

Démocratie parlementaire

Il m’est souvent arrivé dans ce billet de dénoncer la limitation du pouvoir du parlement dans cette République. La période Macron ne semble pas partie pour améliorer cette situation. Le sujet a déjà été évoqué ici et la démonstration de la longue liste des verrous mis en place dans nos institutions afin de (...)

Big Brother…

Chacun connaît sans doute cette expression tirée du roman de George Orwell 1984 , « Big Brother is watching you », le grand frère te surveille, littéralement. Ce roman fut publié en 1949. Big Brother, dans cette œuvre, c’est l’image de ce régime policier et totalitaire de la société de la surveillance (...)

Béthune-Beuvry Des moyens pour le centre hospitalier

Plus de 400 personnes se sont rassemblées devant le centre hospitalier de Béthune le 5 février à l’occasion de la journée de grève interprofessionnelle. Cet hôpital de proximité n’en finit pas de subir des logiques comptables mises en œuvre par l’Agence régionale de santé.

Après avoir subi en 2018 la (...)

A la Une :

Lire aussi :