Siempre Cuba*

par ERIC BOCQUET
Publié le 30 novembre 2019 à 15:03

Cents billets ne suffiraient pas à évoquer un séjour de deux semaines dans l’île de Cuba. Aussi ai-je souhaité en écrire un deuxième quand même, sans doute moins « politique », j’y relaterai des anecdotes vécues sur place.

Nous avions fait le choix de résider chez l’habitant, les « casas particular » comme disent les Cubains. Nous avons utilisé de multiples moyens de transports, nos pieds d’abord, sans doute le meilleur moyen de voir les rues et les gens de La Havane. Des dizaines de kilomètres, le taxi bien sûr, le bici taxi, 3 places à l’arrière et un gars qui pédale, très sympathique et écologique. Et puis je me suis rendu à un rendez-vous avec un camarade du Comité Central du PC Cubain, en

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Fin de marathon, ou presque

Le Sénat a voté ce mardi 10 décembre sur l’ensemble du projet de loi de finances (PLF) 2020 après un débat engagé 21 novembre.

Le 26 novembre, nous votions les recettes (impôts, TVA, taxes diverses) et depuis le mercredi 27 novembre, nous examinions toutes les missions, au nombre de 34 cette année, (...)

Le capitalisme de la surveillance

J’ ai lu un ouvrage, il y a quelques temps, d’une universitaire et femme de lettres américaine, Shoshana Zuboff. Un opus de plus de 500 pages, en anglais, absolument passionnant, intitulé L’âge du capitalisme de la surveillance. Un tel titre ne pouvait qu’attirer mon attention. Après quelques semaines (...)

Sensations cubaines

Ce billet est écrit à La Havane, nous sommes ici le jeudi 14 novembre, notre séjour dans l’île se termine. Il ne s’agit pas d’un reportage mais d’une expression personnelle sur des impressions, sensations et observations ressenties au fil des jours sur cette île incroyable.

La première journée se (...)

A la Une :

Lire aussi :