Le mot de Philippe Allienne

La fille de Brest

par Philippe Allienne

La Fille de Brest, c’est le titre d’une adaptation cinématographique qui, en 2016, racontait l’histoire d’Irène Frachon, la pneumologue lanceuse d’alerte qui a dénoncé le scandale du Mediator. Cette histoire a même fait l’objet d’une pièce de théâtre, Mon cœur, en 2017. Mais à présent, c’est sur une (...)

Pourquoi Zemmour ?

par Philippe Allienne

« Nauséabonds ». Voilà le terme employé par le Premier ministre pour qualifier les propos d’Éric Zemmour lors de la « Convention de la droite » organisée le 28 septembre à Paris par les amis de la très fasciste Marion Maréchal Le Pen. C’est bien le moins que pouvait dire le chef du gouvernement, (...)

Suicide d’une enseignante

par Philippe Allienne

C’est une directrice d’école maternelle, ici, proche de nous. Peut-être a-t-elle en charge les enfants de certains d’entre nous. Certainement même. Dès potron-minet, elle est au travail. Devant son ordinateur. Puis, très vite, au coeur de son « petit royaume » qu’elle ne quitte finalement jamais. Le (...)

Le monde parfait de Macron

par Philippe Allienne

S’il est une chose que nous voudrions, nous communistes, nous voir subtiliser, c’est le slogan « L’Humain d’abord ». Du reste, ce n’est pas un simple slogan, c’est en soi un projet de société. Quoi de plus beau que de faire de l’humain une priorité ? Alors oui, ce serait bien que chacun se (...)

Danger sur la santé

par Philippe Allienne

En établissant son classement annuel des hôpitaux français, le magazine Le Point révèle que le Centre hospitalier de Lille occupe la deuxième marche du podium. Depuis 17 ans, il se trouve parmi les meilleurs de France. Parmi les spécialités qui le distinguent, on relève la chirurgie du nez et des (...)

Violence

par Philippe Allienne

Depuis le début de l’année, il est une actualité qui n’a de cesse d’envahir la presse, les ondes, les JT, réseaux sociaux et sites internet : c’est cette violence populaire qui agite le monde politique. Plus précisément, il faut parler de la prétendue tentation violente qui mobilise quelques groupes (...)

Abonnez-vous !