La pénurie de médicaments engraisse les labos

par Philippe Allienne
Publié le 12 juillet 2019 à 16:32 | Mise à jour le 17 juillet 2019

Alors que la ministre de la Santé Agnès Buzyn se fend de bons conseils pour bien vivre l’été (attention, il fait chaud, découvrez-vous !), alors que la même ministre s’applique à dérembourser les médicaments homéopathiques (il faut faire des économies), voilà que ressurgit la question de la pénurie des médicaments.

Le phénomène n’est pas nouveau. Il est même en augmentation depuis dix ans et porte en 2019 sur plus de 1200 traitements ou vaccins. Les pharmaciens ne savent plus que faire pour répondre à la demande de leurs confrères en rupture. Les patients doivent passer des commandes via des amis éloignés ou via la famille qui vit dans une autre région de France. Mais les faits sont têtus. La pénurie concerne des antibiotiques, des vaccins, des traitements anticancéreux ou contre la ma

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Les malheurs de Charlotte

Le fasciste Salvini, ci-devant ministre italien de l’Intérieur, a très probablement vécu une érection spectaculaire et inédite en apprenant, le 12 juillet, les malheurs de Charlotte. Non pas qu’il eût bandé face à la tristesse de la pauvre Liégeoise.

Non, la raison de cet orgasme tenait au responsable (...)

Gazez, gazez pour dégager

Nous ne sommes pas à une polémique près. La dispersion de militants écologistes à coups de jets de gaz lacrymogène, le 1er juillet sur le pont Sully à Paris, en apporte une de plus.

Nous ne sommes pas à une polémique près. La dispersion de militants écologistes à coups de jets de gaz lacrymogène, le (...)

Histoire d’O

Les fake news rendent fou. C’est au moins le cas pour le gouvernement qui, faute de les maîtriser aimerait les tuer dans l’œuf. Et dans l’esprit de son zélé secrétaire d’ État au numérique, monsieur O, l’œuf c’est le média, entendez les journaux, les radios, les télés, les agences. Et comme il ne saurait y (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :