Ministère de la peur

par Philippe Allienne
Publié le 31 mai 2019 à 09:37 | Mise à jour le 1er juin 2019

Un grand coup de matraque cache toujours une immense faiblesse. Le muscle contre la pensée, le coup de boule contre les idées. Stallone n’est pas Rambo, mais on préfère souvent les aventures fantasmées du soldat-justicier body-buildé à l’histoire véridique d’un petit gars handicapé.

Dans le rôle de Rambo : Macron et son équipe de cow-boys (cela va des communicants aux barbouzes de cinoche). Dans le rôle des méchants que « c’est eux qu’ont commencé les hostilités, colonel j’vous jure »  : les Gilets jaunes dont on veut faire une représentation très imagée d’un peuple sale, veule et éternellement enclin à la jacquerie. Des mauvais. Au centre, les gentilles, diaphanes et très innocentes victimes. Dans le rôle de la pure et blanche oie poursuivie par les vilains pas beaux : Marlène Schiappa, de son état secrétaire

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Coup d’Etat ou révolution du coeur ?

« Personne ne peut comprendre ce qu’il se passe en Algérie s’il n’y est allé vendredir au moins une fois ». La phrase est d’un Algérien de Lille qui s’est fondu dans une des manifestations qui donne, chaque vendredi, un visage révolutionnaire à Alger et à l’Algérie toute entière.

« Vendredir », ou « (...)

Les câlins d’Agnès

Sur Inter, la radio nationale, bien tenue pour un service public, l’autre matin, c’était madame Buzyn, ministre de la Santé de son état, qui s’ébaudissait. Le journaliste, gentil, à la voix pleine de miel, tentait de lui expliquer qu’elle était porteuse d’une image de goooôche.

Même elle, n’arrivait (...)

Passeurs de mémoire contre jeunes cons

La campagne électorale pour les Européennes a donné à voir un festival inédit d’anticommunisme. La liste conduite par Ian Brossat est la cible préférée du marketing journalisme. Le service public, France Télévisions en tête, aura été le premier à dégainer son arme anti-partis-minoritaires et par la même (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :