Violence

par Philippe Allienne
Publié le 23 août 2019 à 11:38

Depuis le début de l’année, il est une actualité qui n’a de cesse d’envahir la presse, les ondes, les JT, réseaux sociaux et sites internet : c’est cette violence populaire qui agite le monde politique. Plus précisément, il faut parler de la prétendue tentation violente qui mobilise quelques groupes contre la politique défendue par Emmanuel Macron.

Tâchons de faire clair : Au départ, des membres portant gilet jaune ou pas n’hésitent pas à user d’arguments « frappants » pour soutenir les revendications portées par le mouvement social apparu en novembre dernier. Les journalistes en savent quelque chose.

Mais des sommets sont atteints avec ce que l’on appelé la « prise de l’arc de Triomphe », le 1er décembre 2018, puis avec l’épisode qui, en janvier, a vu la porte du secrétariat d’ État de Benjamin Griveaux, alors porte parole du gouvernement, d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Pourquoi un Grenelle des violences conjugales ?

Fallait-il vraiment organiser un Grenelle des violences conjugales ? Les urgences pour prévenir les féminicides et les violences contre les femmes en général sont connues depuis longtemps. On connaît aussi les carences en la matière. Les places d’hébergement pour les femmes en danger sont largement (...)

Danger sur la santé

En établissant son classement annuel des hôpitaux français, le magazine Le Point révèle que le Centre hospitalier de Lille occupe la deuxième marche du podium. Depuis 17 ans, il se trouve parmi les meilleurs de France. Parmi les spécialités qui le distinguent, on relève la chirurgie du nez et des (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :