Bonne année 2050

par JEROME LEROY
Publié le 3 janvier 2020 à 13:49

Agnès tenait la carte postale entre ses mains et elle essaya de ne pas pleurer en reconnaissant l’écriture encore maladroite de son fils Simon qui venait d’avoir sept ans. Il était en classe verte dans l’archipel des Flandres : il visitait avec son CE1 les îles du Mont Noir, du Mont Kemmel, du Mont des Cats. L’archipel des Flandres, où vivaient des communautés de pêcheurs autogérées, était devenu un nouvel écosystème qui réservait quelques jolies surprises : les langoustes de Saint-Jans-Cappel avaient désormais une réputation d’excellence chez les gastronomes.

Agnès regarda la date : 1er janvier 2050. Le cachet de la poste de port Yourcenar faisait foi. Les cartes postales… Leur retour était un de ces multiples petits signes de la décroissance soutenable mise en oeuvre aux USA par le Green New Deal de la charismatique présidente Alexandria Ocasio-Cortez qui en était à son cinquième mandat, mais aussi dans l’Union européenne par les différentes Commissions vertes et rouges élues au suffrage universel depuis la réforme institutionnelle

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lille Les Algériens fêtent le nouvel an berbère

La manifestation hebdomadaire des Algériens, place de la République à Lille, a donné l’occasion, samedi 11 janvier (soit avec un jour d’avance), de fêter Yennayer, le jour de l’an des Berbères. Si les slogans dégagistes et anti-système algérien étaient toujours scandés, des pâtisseries, fruits et (...)

MUNICIPALES 2020 Le rassemblement enfin !

Calais, sa plage, ses dentelles, ses anglais et son dragon... Ce serait la recette du bonheur pour Natacha Bouchart, maire (LR) de Calais. Si le dragon n’était pas tombé en panne. Ne soyons pas mesquins, il a repris du poil de la bête. Un coup de pompe et c’est reparti. Il (...)

La folie populiste

On admire beaucoup Trump dans une certaine droite française, dite populaire, dont la pensée se résume à la joie mauvaise quand le peuple (que la droite aime tant qu’il n’a pas de revendications sociales) donne une bonne leçon aux élites en votant pour des imbéciles ou des (...)

Encore un mauvais coup contre les enseignants

Rien ne va décidément plus dans l’Éducation nationale. Si elle est peu médiatisée, une pétition circule actuellement pour soutenir le réseau Canopé menacé de démantèlement.

Canopé, c’est le Réseau de création et d’accompagnement pédagogique qui a pris la succession du Centre national de documentation (...)

Retraites La détermination ne faiblit pas

Après la grande manifestation nationale jeudi dernier, la mobilisation se poursuit sans relâche, jour après jour. Samedi, les manifestants étaient environ un millier à battre le pavé à Lille, malgré le parcours modifié au dernier moment pour ne pas gêner... les soldes !

Les Lillois ont manifesté à (...)

A la Une :

Lire aussi :