Camélia et les populistes

Publié le 5 juin 2020 à 09:24 | Mise à jour le 4 juin 2020

De Camélia Jordana, je ne connaissais pas grand-chose sinon le rôle qu’elle avait joué dans un film, Le Brio. Elle y incarnait une étudiante en droit venue des quartiers et confrontée à un prof réac mais qui était séduit par la volonté de fer de la jeune fille au point de devenir son mentor pour un concours d’éloquence. Il s’agissait évidemment d’un film optimiste qui pariait sur l’intelligence du cœur, même chez un type de droite dure. Un peu comme si vous découvriez que Pasc

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma Deux romances françaises au programme cette semaine

> Antoinette dans les Cévennes
Ce pourrait être une histoire assez banale, celle d’une femme follement amoureuse d’un homme marié aux intentions ambigües. Mais Caroline Vignal la transforme en conte vivifiant porté par Laure Calamy, une actrice lumineuse.Antoinette, professeure des écoles, (...)

Le Talon de Fer Macron : l’hypocrisie sanitaire

La politique sanitaire actuelle n’est pas aussi incohérente qu’elle en a l’air. Les avis contradictoires des scientifiques complaisamment étalés dans les médias, les files devant les labos pour se faire tester, les résultats qui prennent des jours, l’absence de contrôle dans les autoconfinements, tout (...)

Philippe Allienne Un bon journaliste doit coucher

Gérald Darmanin vient de sortir le Kärcher contre les journalistes. De quoi s’agit-il ? Le Schéma national de maintien de l’ordre (le SNMO - rien que sigle fait peur), qui vient d’être rendu public par le ministère de l’Intérieur, ressemble à s’y méprendre à une interdiction faite aux (...)

Point de vue Le navire prend l’eau...

Las de voir son parti prendre des déculottées électorales, et sans doute inquiet pour son avenir, Pierre Person, délégué général adjoint de La République en marche a démissionné de sa fonction estimant que « le parti présidentiel n’est pas en mesure d’affronter la nouvelle étape du quinquennat (...)

Industrie Bridgestone : les élus réagissent

Pour Cathy Apourceau-Poly, sénatrice PCF du Pas-de-Calais
« La fermeture de Bridgestone serait un pur scandale ! »
« Les syndicalistes de l’usine me confirment ce que je pressentais : la multinationale japonaise Bridgestone vient d’annoncer la fermeture du site béthunois en avril (...)

Lire aussi :