Pandémie : sidérés, mais pas surpris

Publié le 24 avril 2020 à 10:58 | Mise à jour le 23 avril 2020

Honnêtement, alors que le confinement s’installe, au moins jusqu’au 11 mai, qui peut se déclarer surpris ? Sidéré, sans
aucun doute, mais pas surpris. La sidération, c’est le bouleversement brutal de toutes nos habitudes : la vie ralentie,
les sorties avec une autorisation comme si nous étions redevenus des collégiens, à cette différence que nous
la signons nous-mêmes et que nous ne demandons plus à nos parents de le faire

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Un certain 28 juin

La semaine où l’on apprenait, au grand dam de la droite, des médias et même de certains de nos putatifs alliés, que le PCF était le troisième parti de France en nombre d’élus municipaux, voilà que le Premier ministre annonce le second tour des municipales pour le 28 juin. J’ai d’abord envie de revenir (...)

Masques gratuits Les communistes persistent et signent

Ce lundi 18 mai, les élus communistes de la région (députés, sénateurs, conseillers, secrétaires départementaux...) se sont réunis devant le siège lillois de l’Agence régionale de Santé. Portant chacun un masque et respectant la règle de distanciation physique (notre photo), ils ont rappelé, par la voix du (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :