Un été en poésie (5)

Dans le goût mésopotamien

Publié le 31 juillet 2020 à 10:25


Quand les temps sont difficiles
Et Mars frisquet
Rendez-vous au centre du monde
En face de la gare d’Arras
Entrez au Carnot
Hésitez entre le petit salé
Le potjevleesch
Les harengs fumés
La poule au pot L’andouillette au maroilles Buvez de la Page 24 triple
À la pression
Regardez le ciel des Flandres
Et le monument aux morts
Dans le goût mésopotamien
Pensez au mort qui s’appelle comme vous
Et aux autres
Et aux nuages
Dans le ciel des Flandres
Mangez
Mangez en

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Le Talon de Fer Complots

L’extrême droite était au pouvoir aux USA depuis quatre ans. À travers le personnage de Trump, elle est allée jusqu’au bout de sa logique et le bout de sa logique, c’est le déni psychotique et le complotisme.
Il y a quelque chose de fascinant dans la manière dont il s’accroche au pouvoir. Il (...)

Le Talon de Fer Le guignol préfaciste

Je comprends tout à fait que l’on puisse être conservateur, en France, comme en Amérique (je ne suis pas certain que le conservateur puisse comprendre qu’on soit communiste mais ce n’est pas là mon propos).
Je comprends donc tout à fait qu’on puisse être Républicain. Une fois qu’on en a (...)

Le Talon de Fer Le syndrome de Buridan

On connaît la fable de l’âne de Buridan, le philosophe médiéval qui avait imaginé une pauvre bête assoiffée et affamée qui, faute de choisir entre le seau d’eau et le picotin, finissait par mourir de faim et de soif.
Comment ne pas y penser en voyant le pilotage à vue du gouvernement ? (...)

Littérature Jérôme Leroy en folio-policier

Depuis ce 10 septembre, on trouve Un peu tard dans la saison, un roman de Jérôme Leroy qui imagine le passage vers un monde d’après (prix Rive gauche, Paris 2017), dans la collection poche Folio-policier. Relire ci-dessous l’article paru dans Liberté hebdo lors de sa (...)

Littérature Le ravissement de Judith W.

Dans Le Jour où la dernière clodette est morte, des textes brefs et sensibles de Judith Wiart composent une autobiographie dont le réalisme est la forme la plus accomplie de la poésie.
Le Jour où la dernière clodette est morte de Judith Wiart est un livre court mais dont l’effet se fait (...)

Un été en poésie (7) Une saison en Atlantide

Une saison en Atlantide
ll fait beau.
Il y a des portraits de Brejnev à l’entrée du quartier réservé aux maisons Mittel Europa. Le secrétaire général a commencé sa carrière en Moldavie.
L’Église catholique est fermée, ma mère m’avait demandé de vérifier, (tendance Témoignage chrétien). (...)

Lire aussi :