Cette peur qui rend bête

par Philippe Allienne
Publié le 7 février 2020 à 10:33 | Mise à jour le 10 février 2020

La presse, parfois, donne toutes les raisons de faire peur, de nous mettre en émoi, de nous déstabiliser. Par exemple, ce simple titre interrogatif de La Voix du Nord de ce 5 février : « Coronavirus. La communauté asiatique stigmatisée ? »

On se demande bien, en effet. Heureusement, l’article auquel renvoie cette Une nous rassure aussitôt : « Dans notre région, ce coronavirus qui contamine surtout les esprits... » Quelques jours plus tôt, le Courrier Picard ne faisait pas dans la demi mesure : « Le péril jaune » lançait-il sur fond imaginaire de musique anxiogène. Ne manquait plus que le vieux Michel Leeb pour grimacer et menacer les lecteurs des pires tourments s’il leur venait l’idée saugrenue de serrer la main au professeur de kung-fu ou de taiji quan de leur fils.

Ne rions pas. C

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

La politique de Macron accroît le mal-logement

Si l’on cumule la baisse des APL (le coup de boule asséné aux pauvres par Emmanuel Macron dès la rentrée 2017, soit quelques semaines après son élection), le nouveau mode de calcul de ces allocations et la ponction opérée sur les bailleurs sociaux, le gouvernement sera parvenu à économiser près de 4 (...)

Offres d’emploi bidons et morale

C’était il y a un peu plus de douze ans. L’ANPE et l’Assedic coexistaient encore. À cette époque antédiluvienne, avant la création de Pôle emploi, l’ANPE avait depuis longtemps recours à des cabinets ou autres officines privées pour traiter le cas des chômeurs récidivistes ou de longue durée. Les plus (...)

RETRAITES Des manifestants fouillés

Le manifestant fait-il peur ? À Maubeuge, pour la journée d’action nationale contre la réforme des retraites du 16 janvier, tous ceux qui, en début d’après-midi (l’heure de ralliement était fixée à 14h) empruntaient le rond-point à proximité du lycée Pierre Forest étaient (...)

A la Une :

Lire aussi :