Démission ? Chiche ?

Publié le 12 juin 2020 à 09:48

Si l’Élysée oppose un démenti, la rumeur est tenace. C’est Le Figaro qui l’écrit : pour reprendre la main après la crise sanitaire, Emmanuel Macron aurait envisagé la possibilité de démissionner afin d’être mieux réélu et de retrouver une légitimité quelque peu écornée ! L’Élysée dément. C’est bien dommage. Nous aurions au moins pu rêver de lui donner la pâtée.

Voilà en tout cas, si cette information est vraie, qui montre une fois de plus l’arrogance du locataire de l’Élysée. Car, selon les infos du Figaro, il aurait confirmé cette éventualité à des interlocuteurs sollicités pour lui apporter des fonds. Et il l’aurait fait en ces termes : « Je suis sûr de gagner car il n’y a personne en face. » Personne ? Pas même le peuple des électeurs ? Serions-nous tous des veaux ? C’est drôle d’ailleurs, cette référence à de Gaulle qui tente aussi bien Emmanuel Macron que Marine Le Pen. M

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Agfa 175 postes suspendus à Pont-à-Marcq

Agfa, la maison belge de l’impression offset et numérique annonce l’arrêt de ses activités sur le site de Pont-à-Marcq. « Après avoir examiné l’ensemble des options envisageables, Agfa n’a désormais plus d’autre choix que d’envisager l’arrêt des activités de ces deux sites et à informer, en ce (...)

La vague abstentionniste balaie les suffrages

Malgré une participation la plus basse historiquement enregistrée, le scrutin des élections municipales de 2020 s’est conclu dimanche 28 juin dans une atmosphère très particulière. Après les mois de confinement, avec la pandémie toujours présente, le second tour s’est quand même déroulé dans (...)

Macron, la convention citoyenne et la moulinette

On ne se refait pas. Même et surtout quand on fait le métier de chef d’État. Emmanuel Macron voit l’avenir de la manière la plus radieuse. L’avenir de son peuple bien sûr.
Pour les infirmière, les aide-soignants et les médecins, il promet un hôpital public qui sera placé au-dessus de la loi du (...)

A la Une :

Vote par procuration : mode d’emploi

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. Ils doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Il faut se rendre au tribunal judiciaire ou de proximité, au (...)

Lire aussi :