La liberté de la presse n’est pas négociable

par Philippe Allienne
Publié le 18 janvier 2019 à 14:40

L’acte 9 de la mobilisation des Gilets jaunes, le week-end du 12 janvier, a été marqué par une multiplication de violences contre les médias et contre les journalistes. Une douzaine d’agressions au moins ont été constatées sur l’ensemble du territoire entre le vendredi 11 et le dimanche 13 janvier.

L’acte 9 de la mobilisation des Gilets jaunes, le week-end du 12 janvier, a été marqué par une multiplication de violences contre les médias et contre les journalistes. Une douzaine d’agressions au moins ont été constatées sur l’ensemble du territoire entre le vendredi 11 et le dimanche 13 janvier.

A Valenciennes, des activistes ont empêché la distribution de la Voix du Nord et on tenté d’incendier la rédaction de l’agence locale. Des journalistes et leurs agents de protection pour certains on

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

presse journalisme

Ces articles peuvent vous interesser :

De quelle démocratie nous parle le cas Griveaux ?

Le pathétique naufrage du candidat Griveaux aux municipales de Paris interroge beaucoup sur le type de démocratie qui caractérise ce septennat. Comment pouvait-il ignorer les risques d’une correspondance privée via internet ? Comment pouvait-il ignorer le pouvoir de nuisance de Piotr Pavlenski ? (...)

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

Cette peur qui rend bête

La presse, parfois, donne toutes les raisons de faire peur, de nous mettre en émoi, de nous déstabiliser. Par exemple, ce simple titre interrogatif de La Voix du Nord de ce 5 février : « Coronavirus. La communauté asiatique stigmatisée ? »

On se demande bien, en effet. Heureusement, l’article (...)

La politique de Macron accroît le mal-logement

Si l’on cumule la baisse des APL (le coup de boule asséné aux pauvres par Emmanuel Macron dès la rentrée 2017, soit quelques semaines après son élection), le nouveau mode de calcul de ces allocations et la ponction opérée sur les bailleurs sociaux, le gouvernement sera parvenu à économiser près de 4 (...)

A la Une :

Lire aussi :