La politique de Macron accroît le mal-logement

par Philippe Allienne
Publié le 31 janvier 2020 à 11:49

Si l’on cumule la baisse des APL (le coup de boule asséné aux pauvres par Emmanuel Macron dès la rentrée 2017, soit quelques semaines après son élection), le nouveau mode de calcul de ces allocations et la ponction opérée sur les bailleurs sociaux, le gouvernement sera parvenu à économiser près de 4 milliards d’euros. À ces mesures s’ajoutent les incitations à vendre une partie du parc social et à regrouper les bailleurs. Une économie faite sur le dos du logement social et d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Crise ou pas, les services trinquent

ll y a quelque chose, dans ce gouvernement, qui fait que l’on a toujours l’impression que cela patine. La chose est à présent acquise, depuis que la pandémie de Covid-19 fait des ravages, les services publics sont indispensables à la bonne marche du pays. Pourtant, le gouvernement, comme les (...)

Merci Madame !

Elle avait promis d’adoucir son langage ! C’était, il est vrai, un 1er avril, celui de 2019, lorsqu’elle est devenue porte-parole du gouvernement

Sibeth Ndiaye a certes beaucoup de tempérament. Suffisamment en tout cas pour irriter toutes les professions, tous les corps de métier. Quand il (...)

Ne dites pas « bonne fête Madame »

La Journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars, n’a rien et ne doit rien avoir à faire avec un marronnier.

Le « marronnier » (sans rapport aucun avec l’auteur d’une correction sévère et productrice de beurre noir) est, en jargon journalistique, un événement récurrent qui se reproduit (...)

Retraites La mobilisation change de forme mais demeure

Hourra ! Les trains roulent. Les médias dominants sont heureux d’annoncer la fin de la grève, et pourquoi pas la fin de la mobilisation. Les trains roulent, les cortèges ont fait leur cure d’amaigrissement. Mais alors, pourquoi sont-ils détournés, comme à Lille, par le préfet du Nord ? (Lire en pages 6 (...)

La Marche Funèbre ?

La semaine dernière, j’étais chargé, au nom de notre groupe au Sénat, de poser la question d’actualité au gouvernement. Cette séance avait lieu le lendemain de la publication du rapport de l’ONG Oxfam sur les inégalités en France. Le sujet s’imposait. Je n’avais envie de jouer ni du pipeau ni du violon, (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :