DR
La chronique de Recherches internationales

L’économie de guerre ne peut que tuer la mondialisation

par Michel ROGALSKI
Publié le 30 septembre 2022 à 13:51 Mise à jour le 1er octobre 2022

De quoi parle Emmanuel Macron lorsqu’il évoque l’ «  économie de guerre  » dans laquelle «  nous sommes entrés  » avec la guerre en Ukraine ? Michel Rogalski, directeur de la revue "Recherches internationales" nous livre son analyse et explique comment le monde se refaçonne sur la fin de la globalisation « low coast ».

Le président Emmanuel Macron n’a pas mâché ses mots et a d’emblée lancé à propos de la guerre russo-ukrainienne « Nous sommes entrés en économie de guerre ». Parole certainement pesée et généralement utilisée pour faire accepter des sacrifices en invoquant de grandes valeurs comme le prix de la liberté. C’est vrai que la période hivernale s’annonce périlleuse entre menaces sur le pouvoir d’achat, pénuries d’énergies et ralentissement de la croissance, et pas seul

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous