MIGRANTS

Opération de sauvetage dans le détroit du Pas-de-Calais

par Ousmane Mbaye
Publié le 13 décembre 2018 à 18:46 | Mise à jour le 14 décembre 2018

Un hélicoptère de la Marine nationale qui effectuait une mission de surveillance a détecté une vedette tous feux éteints à 2,5 miles marin (4,6 kilomètres) au sud-ouest du Cap Gris-Nez, jeudi 13 décembre, peu après 4 heures. A son bord, dix migrants. L’opération de sauvetage, coordonnée par le Centre des opérations maritimes de Cherbourg, avec l’appui de la gendarmerie maritime et des bénévoles de la Société nationale des sauveteurs en mer de Boulogne-sur-Mer, s’est achevée à 1

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A Santiago, la peur au ventre

José Fort, ancien journaliste et chef du service monde à l’Humanité , a longtemps travaillé en Amérique du Sud et particulièrement au Chili. Il nous livre ici son témoignage à fleur de peau sur les dernières heures qu’il a passées, sous couverture, dans la capitale chilienne après le coup d’État

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :