Élections américaines

Biden : Ce qu’il va faire et ne pas faire

Publié le 13 novembre 2020 à 13:02

Nous revenons, avec le concours de Pierre Guerlain, ex-professeur de civilisation américaine à l’Université Paris-Nanterre, sur l’élection du président des États-Unis et sur les perspectives de son mandat.

Si le président sortant Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite, le candidat démocrate Joe Biden sera le 46ème président des USA et prendra ses fonctions après son investiture le 20 janvier prochain.Selon un sondage Ipsos/Reuters, publié le 11 novembre, près de 80 % des Américains, dont plus de la moitié des Républicains, reconnaissent le président élu Joe Biden comme le gagnant des élections. Pour autant, il n’a pas la majorité au Sénat où deux s

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

d’Éric Bocquet Une année dingue

Dernier coup d’œil dans le rétroviseur en ce début d’année. Imaginons un être humain qui aurait quitté la Terre le 15 février 2020 et serait rentré sur notre bonne vieille planète, voyage intergalactique imaginaire sans aucune nouvelle de chez nous. Notre congénère achète Le Monde à son retour le 31 (...)

Jérôme Leroy Qui a vécu par twitter périra par twitter

Donald Trump, au cours des quatre ans de sa présidence, a publié 59 553 tweets. Je vous laisse faire la division pour trouver la moyenne quotidienne mais c’est tout de même de l’ordre de l’addiction chez lui, comme le golf et la junk food. Quand il a convoqué ses fans le jour du 6 janvier, cela a été (...)

Philippe Allienne Trump, Biden... Assange

Les événements qui viennent de se dérouler à Washington donnent froid dans le dos et, à cette heure, il serait présomptueux de tenter de prévoir l’avenir des prochaines semaines ou des prochains mois. On peut toujours y voir une opération de pieds nickelés à l’américaine. Il n’empêche qu’ils s’en sont (...)

A la Une :

Défusion ? Du divorce dans l’air à Bruay-La-Buissière

L’élection, cet été, à la tête de Bruay-La-Buissière de Ludovic Pajot (Rassemblement national) a tendu les relations entre Bruay et la commune associée de Labuissière au point qu’un nombre croissant de Labuissiérois envisagerait volontiers une défusion. Le mariage avait été célébré en 1987, du temps où (...)

Lire aussi :