À Grande-Synthe, on évacue

Publié le 18 novembre 2021 à 22:12

Et pendant que l’on retire les kayaks de Decathlon, la ville de Grande-Synthe, via les services de l’État, fait évacuer un camp de 500 migrants. Évidemment, il s’agit de les mettre à l’abri, par humanisme. Pour ce faire, on assiste à l’intervention, sur le coup de 8 heures du matin, de la police et de la gendarmerie à bord d’une quarantaine de véhicule. Sus aux dangereux occupants. Ils s’étaient posés sur un terrain qui appartient à des propriétaires privés quin veulent

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous