À quand une enquête sur les offres d’emploi ?

Publié le 23 septembre 2022 à 10:56 Mise à jour le 21 septembre 2022

On comprend mieux pourquoi tant d’offres d’emploi ne trouvent pas preneurs. Le comité national CGT des privés d’emploi et précaires en a étudié 1900.Des offres « d’un mois  » qui s’avèrent, en fait, d’une semaine, à celles déjà pourvues, voire inexistantes, diffusées par des plateformes (Well Job, Hello Work, Job in Tree…) uniquement pour se faire de la pub, les trois quarts (75,7%) s’avèrent « mensongères, bidons, ou illégales » ! Moralité : Pôle-Emploi ferait mieux de contrôler 

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous