Arras : chut, la démocratie dort !

Publié le 5 juin 2020 à 09:24

Commerces et marchés sont ouverts. Les écoles accueillent à nouveau les enfants. Cafés et restaurants reçoivent à nouveau des clients. René Chevalier, secrétaire de la section PCF d’Arras (62) s’étonne que la Maison des sociétés, qui regroupe syndicats et associations, ne soit toujours pas ouverte. Il s’est fendu d’un courrier le 3 juin au maire, Frédéric Leturque, en demandant que les occupants « puissent se réunir à nouveau en respectant, bien sûr, les règles sanitaires dans leurs locaux ». Sauvez l’économie, mais sauvez le social aussi Monsieur le Maire. Et surtout,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Madame ou Monsieur ?

À Aniche, Madame siégeait avec le futur ancien maire qui avait fait campagne contre le maire PCF en 2014. Elle n’est plus candidate. La famille s’en est retournée à Somain où elle vivait il y a quelques années. Monsieur y était alors conseiller municipal dans l’opposition. Aujourd’hui patron (...)

Le vent l’emportera

« Je n’ai pas peur de la route » dit aussi la chanson. Mais ici c’est un soutien (?) d’Édouard Philippe au Havre qui pense que le Premier ministre a de nouveau le vent dans le dos après avoir dû (beaucoup) ramer pour faire face vent debout. Pour nous, au Havre, c’est Jean-Paul Lecoq qui draine les (...)

C’est pas Versailles !

Mais c’est la vie de château quand même. Comment François Fillon fait-il pour payer l’entretien de son château ? D’aucuns auraient vu Pénélope courir de pièce en pièce à la nuit tombée pour éteindre une à une les lumières du château. Plus question de dépenses outrancières, il faut faire des (...)

Sept syndicats appellent à un " 1er mai plus que jamais"

« Nous porterons ce 1er mai 2020, bien que confiné-es, les revendications qui sont plus que jamais d’actualité. » Pas question, donc, d’oublier la journée des travailleurs sous prétexte que la crise sanitaire empêche la mobilisation classique. Dans un communiqué, six syndicats appellent à (...)

A la Une :

Vote par procuration : mode d’emploi

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. Ils doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Il faut se rendre au tribunal judiciaire ou de proximité, au (...)

Lire aussi :