Baly ballot ?

Publié le 6 juillet 2020 à 08:03

Au micro de France 3, la tête de liste EELV a déclaré dimanche soir que Martine Aubry aurait en face d’elle une « opposition irascible ». Erreur d’audition ? Le terme est surprenant. Martine Filleul ne manquera d’ailleurs pas de souligner le côté « mauvais perdant » du discours de la tête de liste EELV qui a pourtant fait un score historique à Lille dimanche. Certainement grâce à la droite qui a eu la bonne idée de désigner sa liste comme « marxiste » avant le deuxième tour ?

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Les damnés de la terre

C’est le titre d’un très bon reportage que publie le Journal du Dimanche du 26 juillet. Ces damnés sont les milliers de saisonniers étrangers que des sociétés d’intérim européennes acheminent vers la France pour des travaux de récolte. Ces ouvriers agricoles sont bien-sûr très mal payés, ont (...)

À droite toute

Le nouveau capitaine du navire France, le Premier ministre Jean Castex, s’appuie sur son ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour virer à tribord. C’est ce qui est clairement apparu samedi 25 juillet lors de leur voyage à Nice au lendemain d’une fusillade dans un quartier populaire. Gérald (...)

Edgar Morin assimilé au nazisme !

Auditionné le 24 juin par la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, à propos du conflit israélo-palestinien, le philosophe Edgar Morin s’est vu reprocher par le député UDI Meyer Habib de porter une idéologie nazie. Connu pour ses outrances lorsqu’il défend Israël, il a aussi insulté (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :