Violences policières

C’est l’hôpital qui se fout de la charité

Publié le 27 novembre 2020 à 15:36

Réaction surréaliste de Gérald Darmanin qui s’est dit « choqué » de l’attitude de certains policiers après avoir visionné des images de l’expulsion violente de réfugiés installés place de la République à Paris lundi dernier. Images qui permettent d’identifier nettement deux policiers (un commissaire divisionnaire et un gardien de la paix) particulièrement violents et qui ont permis l’ouverture d’une enquête. Images qui ne pourront pourtant bientôt plus être diffuse

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous