Des autoroutes en or massif

Publié le 30 septembre 2022 à 11:47 Mise à jour le 29 septembre 2022

Des négociations ont commencé avec les trois concessionnaires qui contrôlent 90 % des autoroutes françaises. Vinci, Eiffage, Abertis espèrent obtenir le feu vert du gouvernement pour une nouvelle augmentation de leurs tarifs. Ils réclament 8 %, chiffre volontairement gonflé, leur objectif étant d’obtenir 5 %. Si cela passait, tout le monde serait content : les concessionnaires, mais aussi le ministre Bruno Lemaire qui pourrait se targuer de les avoir fait reculer... un peu. En 13 ans (20

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous