Des nouvelles d’Anvers

Publié le 18 novembre 2022 à 13:58 Mise à jour le 15 novembre 2022

Nationaliste flamand, Auguste Borms avait collaboré avec l’occupant allemand deux fois : lors de la première guerre mondiale, puis de la seconde. Acquis au nazisme jusqu’à revêtir l’uniforme SS, il fut fusillé en 1946 et enterré à Anvers. Chaque année, à la Toussaint, quelques nostalgiques d’extrême-droite fleurissent sa tombe. La municipalité ayant remarqué que celle-ci tombait en décrépitude, vient de la restaurer à grands frais (plusieurs milliers d’euros) ! « Elle ressort de sa tanière, la nazie nostalgie », chantait

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous