Droits réservés

L’Yonne républicaine entre en résistance

Publié le 2 juillet 2021 à 11:02 Mise à jour le 13 juillet 2021

24 des 30 journalistes du quotidien bourguignon ont débrayé mercredi 30 juin dans la matinée pour dénoncer le projet de la direction « visant à remettre en cause l’ensemble des accords et des usages portant sur la rémunération et le temps de travail ». « Ces dernières années, la rédaction a vu ses effectifs diminuer (…). La charge de travail est lourde : souvent dix heures de travail minimum par jour. (…) Les salaires sont loin d’être à la hauteur de l’engagement et de l’investissement. Dans ce contexte, nous n’accepterons pas la régression sociale des équipes aujourd’hui en place pas plus que la paupérisation de nos futurs collègues » ont-ils fait savoir. L’équipe de Liberté Hebdo les assure de tout son soutien.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous