La balade en fourgon

Publié le 19 juin 2020 à 18:39

Quand une douzaine de nazillons créent de l’agitation en accrochant une banderole sur le toit d’un immeuble, ils ont droit aux égards des forces de l’ordre. L’arrivée de la police, comme le 7ème de cavalerie dans Lucky Luke, les a sauvés d’une bonne friction des oreilles par les militants qui tenaient le pavé. Place de la République à Paris, les picaros de Génération identitaire, ont eu droit à un panier à salade rien que pour eux, sans menottes ni baffes. Ils ont même

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Belle prise à Boulogne

La toute fraîche Brigitte Bourguignon, socialiste devenue marcheuse en 2017, va quitter Boulogne-sur-Mer pour profiter de son tout neuf portefeuille de ministre déléguée en charge de l’Autonomie. La députée de la sixième circonscription du Pas-de-Calais a eu l’immense privilège de présider la (...)

Un voisin à Matignon

À Liberté Hebdo, nous nous réjouissons de la nomination d’Alain Griset comme ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises. Ce natif de Faches-Thumesnil, commune qui vient de passer à gauche aux dernières municipales, est aussi président de la Chambre de métiers et de l’artisanat des (...)

Servilité mon ami

Emmanuel Macron a bien entendu le résultat des municipales. La droite a gagné ou conforté ses positions dans les mairies depuis le 28 juin. Il choisit donc un Premier ministre qui colle à l’esprit insufflé par Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012. La pseudo « vague » verte les incite à s’ouvrir vers une (...)

Dunkerque Violence policière ou violence d’État ?

À Dunkerque, les communistes du littoral n’en démordent pas et le clament dans un communiqué à lire ci-dessous :
N’en déplaise à Monsieur Christian Jacob ou au RN, il y a bien eu des violences policières en France sous le quinquennat Macron. Elles se sont produites à de nombreuses reprises lors du (...)

Séparatisme Assa Traoré contre-attaque

Face aux récentes accusations de séparatisme contre le comité Vérité et justice pour Adama, Assa Traoré a décidé de réagir. « Quand on a le président qui s’entretient avec Éric Zemmour, on sait qui sont les séparatistes ! » tonne celle qui est devenue le symbole de la lutte contre les violences (...)

Applaudir ne suffit plus

À l’image de la société, le mouvement social aussi se déconfine. Depuis plusieurs semaines, dans différents cortèges, ils sont de plus en plus nombreux à réclamer ce nouveau monde tant attendu. Des dizaines de milliers de personnes rassemblées samedi à Paris, Lille et dans les grandes villes du pays pour (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :